Les Souterrains Oubliés

Le site des passionnés du Dungeon Crawl

DOOM


Avec la sortie du film au cinéma, la licence de Doom est prise par Fantasy Flight
Games en 2003 pour réaliser le jeu de plateau.
En France, Edge se charge de la version francaise.

C'est une surprise colossale car ce jeu débarque comme une tornade sur les
tables dans une grosse boite comportant un total de 66 figurines (dont 3 héros
marines), 58 sections de plateau de jeu modulable, 84 cartes, des dés spéciaux,
des portes en 3D des tas de jetons cartonnés, des fiches de personnages
bref de quoi ravir n'importe quel joueur.

Le plateau modulable constitué de passages et de salles est magnifique et
le visuel est très immersif pour les joueurs assis autour de la table.
3 incarnent les marines tentant de s'échapper de la base spatiale infectée par
des zombies et autres créatures et un maître de jeu contrôle tous ces monstres
et essaye d'arrêter les héros par tous les moyens.

Ils progressent dans un dédale de passages et de salles futuristes, trouvent
des clefs, fouillent les lieux à la recherche de munitions,d'armes, de potions
et affrontent les monstres ou les fuient au plus vite.
Les dés de combat sont spéciaux et ils indiquent les dommages causés, la portée
exprimée en cases et la gestion des munitions perdues.

Doom étant le grand frère de Descent, les mécanismes de jeu sont les mêmes.
Les marines dépensent des points d'action pour se déplacer, lancer une attaque
à distance ou au corps à corps, pour ouvrir les portes, s'équipent d'une arme,
placent un ordre etc. Leur armure est représentée par des jetons qu'ils disposent
sur leur fiche de personnage, des jetons qu'ils peuvent gagner ou perdre en
fonction des évènements auxquels ils font face.

Chaque marine démarre avec un certain nombre de cartes lui conférant des
aptitudes spéciales, le maître de jeu lui dispose d'un paquet de cartes qu'il gère
au mieux tout au long de la partie pour faire apparaitre de nouveaux monstres,
enrayer des armes, déclencher des pièges etc.

Là où Doom se surpasse, c'est sur la gestion des lancers de grenades ou les effets
de souffle de certaines armes. Il faut en effet se reférer au jeton indiquant
le nord sur le plateau de jeu et regarder la dernière carte jouée par le maître
de jeu. Celle-ci indique en effet sur son verso dans quelle direction et de
combien de cases il faut bouger l'attaque ... un effet pervers en somme qui
révèle toute son intelligence et son fun durant les parties.

Doom est un jeu complet mais avec quelques défauts cependant. Tout comme
Descent, la mise en place du plateau de jeu prend du temps et la difficulté
pour les marines s'accroit au fil des aventures. Notez que contrairement à Descent,
Doom offre d'office la possibilité de conserver tout ce que l'on a acquis d'une partie à l'autre.

Le jeu s'adapte au nombre de joueurs avec une carte de mission comme HeroQuest
mais dont la couleur représentant les icones des monstres indique ceux qu'il faut placer.
Par exemple si le marine rouge joue, tous les monstres de la couleur rouge du
plan et uniquement ceux-là (avec les blancs qui eux sont neutres) seront placés.
Un système ingénieux repris plus tard par Descent.

Si un marine meurt, le maître de jeu gagne un jeton de "frag" et il lui en faut
un certain nombre pour remporter la partie. Le marine mort réapparait à l'entrée
et perd quelques bonus. Une règle issue des jeux vidéos qui fait le point noir
essentiel du jeu tout comme son petit frère Descent.

Cliquez sur l'image de la boîte du jeu en haut pour récupérer la FAQ.

 

DOOM - EXTENSION


Première et unique extension de Doom, cette boite renferme 36 figurines
(dont 3 marines) et de nombreux nouvelles créatures dont tout l'intérêt et
que la plupart sont des monstres de substitution.



En effet, avec cette extension le maître du jeu a désormais le choix lorsqu'il
place les monstres : un zombie peut être remplacé par un zombie commando
par exemple. Bref l'intérêt de rejouer les parties augmente avec des possibilités
qui deviennent infinies pour une même mission. Ce n'est pas tout : en plus de
proposer un erratum de règles et 84 nouvelles cartes qui améliorent
grandement le jeu, l'extension inclue la suite des aventures ainsi qu'un mode
d'affrontement ! Il y a aussi de nouveaux éléments et les terribles passages
sans air, les modes de difficultés réglables d'entrée, des nouvelles capacités
pour les marines, de nouvelles fiches de personnages etc.

Pour résumer Doom et son extension en font un jeu parfait au replay intéressant.
Libre à vous de rajouter de nouveaux monstres et de créer vos aventures.

Cliquez sur le lien suivant pour obtenir des régles sans maître de jeu.

Cliquez sur cette phrase pour récupérer le programme de cartes en francais.

 

Posté par : HeroQuestFrance Categorie: Sci-Fi Date: 07 février 2016

Une partie en cours

 
A propos de ce site

Ce site est dédié à tous les fans d'exploration de donjons sombres, de vieilles épaves de vaisseaux spatiaux et de villes abandonnées. Vous y trouverez des descriptions de jeux, des décors 3D et surtout une communauté forte en expérience qui partage sa passion depuis des décades.

Passionnés ?

Si vous tenez un blog ou un site,
faites vous connaître dans notre forum.
Que vous soyez un vétéran ou un petit nouveau : rejoignez-nous !
Laissez nous découvrir votre blog de passionné consacré à un jeu ou même à la peinture des figurines.

Remarques & suggestions

Si vous notez une erreur, que vous avez des remarques ou des suggestions à me faire, une info à me communiquer ou si vous souhaitez un peu de pub pour votre jeu, n'hésitez pas et contactez-moi en cliquant dans le menu du haut..
Je ferai ce que je peux pour vous aider.